Axe 3 : Ingénieries système et logicielle

Formaliser la conception des systèmes complexes.

L’axe « Infrastructure et Réseaux » s’intéresse à l’implémentation des systèmes d’information et aux services réseaux qui garantissent les communications entre les composants des systèmes complexes. Ces communications forment un réseau qu’il convient de dimensionner, de virtualiser, de sécuriser et de partager dans le but d’assurer une bonne qualité de service et une multi-tenancy permettant à l’opérateur et à l’usager final d’optimiser leurs coûts associés.

Dans un contexte où les opérateurs doivent faire face à une explosion de la diversité des services et à une augmentation du trafic et du nombre des objets interconnectés, cette gestion est soumise à une complexité croissante et nécessite donc une optimisation de bout en bout entrainant le décloisonnement de toutes les couches protocolaires et réseaux.

Ces derniers couplés avec les solutions du cloud computing conduisent à un usage massif de la softwarization et de la virtualisation permettant de satisfaire les exigences des réseaux de nouvelle génération (5G et plus). Ces éléments de virtualisation font que les SDN (réseaux programmables) et les NFV (fonctions réseaux virtualisées) sont devenus des technologies inéluctables pour garantir l’agilité et la disponibilité des services proposés. Néanmoins, ces paradigmes introduisent de nouveaux risques et posent clairement la question de la cybersécurisation des composants logiciels et de leurs interactions avec des plateformes physiques. L’axe « Infrastructure et Réseau » aborde ce sujet dans le cadre des futurs systèmes (Internet des véhicules, des objets, Industrie 4.0, etc.) par le déploiement de technologies comme le chiffrement homomorphique qui permet plus de confiance et de respect de la vie privé dans les échanges et communications. La blockchain est un autre exemple de technologie mobilisable à ces fins.

L’axe 3 regroupe les compétences suivantes :

• système à logiciels prépondérants,

• ingénierie collaborative,

• architecture des entreprises,

• gestion des processus métiers (BPM),

• processus de prise de décision,

trade-off d’architectures,

Model Driven Architecture (MDA),

• modélisation fonctionnelle/extra-fonctionnelle.
design pattern,

• algorithmie,

• capitalisation,

• réutilisation,

• reconfiguration logicielle.
• vérification de modèles,

• preuve formelle,

• approche semi-formelle,

• test,

• sureté de fonctionnement,

• diagnostic,

• fiabilité,

• systèmes à événements discrets,

• réseaux de Petri.

Projets :

Projet ISC : Ingénierie Système Collaborative
Projet OAR : OpenAltaRica
Projet SIM : Simulation et Ingénierie Multidisciplinaire
Projet SIP : Standards et Intéropérabilité PLM

Projet CTI : Cybersécurité du Transport Intelligent
Projet ELA :  Électronique et Logiciel pour l’Automobile
Projet EVA : Écomobilité par Véhicule Autonome
Projet FSF : Fiabilité et Sûreté de Fonctionnement
Projet PST : Performances des Systèmes de Transport
Projet SCA : Secure Cooperative Autonomous systems
Projet SVA : Simulation pour la sécurité du Véhicule Autonome
Projet TAS : Transport terrestre Autonome en Sécurité dans son Environnement

Projet BST : Blockchain for Smart Transactions

Projet EIC : Environnement pour l’interopérabilité et l’Intégration en Cybersécurité