Formaliser la conception des systèmes complexes.

La conception et la réalisation de systèmes, et en particulier de systèmes à logiciel prépondérant, nécessite une démarche suffisamment rigoureuse pour éviter les écueils d’une mauvaise spécification (sous-spécification ou sur-spécification), et suffisamment flexible pour s’adapter rapidement aux évolutions, tant organisationnelles que techniques ou technologiques.

De ce fait, l’axe scientifique « Ingénieries système et logicielle » s’intéresse à la conception et au développement agiles et robustes de systèmes complexes dans le domaine des technologies de l’information avec des approches collaboratives, la mise en œuvre d’une ingénierie des modèles et des langages et des techniques de vérification et validation (tests, model-checking, preuve). La compréhension des besoins et l’élicitation des exigences doivent aboutir à une architecture système/logicielle optimisée opérant un compromis satisfaisant et dans un délai raisonnable entre les différentes propriétés fonctionnelles et extra-fonctionnelles (performance, coût, consommation, etc.) pour l’ensemble des parties prenantes.

L’axe s’intéresse également aux sujets liés à la capitalisation et à la réutilisation : les approches à composants, les schémas de processus ou les schémas logiciels. Au regard de l’évolution des entreprises vers le service, ces sujets ont aujourd’hui une importance cruciale avec des retombées très importantes en matière de time-to-marketou de réduction des risques et des coûts.

Une attention particulière est apportée également à l’analyse de la sûreté de fonctionnement et plus précisément aux approches qui autorisent la prise en compte des propriétés dynamiques des systèmes et de l’enchaînement de défaillances. La diagnosticabilitédes systèmes, la preuve formelle, le pronostic, les méthodes de diagnostic avancées couplées à des stratégies de maintenance préventive conditionnelle œuvrent à la maîtrise des risques et l’optimisation de la santé des systèmes maintenus.

L’axe 3 regroupe les compétences suivantes :

• système à logiciels prépondérants,

• ingénierie collaborative,

• architecture des entreprises,

• gestion des processus métiers (BPM),

• processus de prise de décision,

trade-off d’architectures,

Model Driven Architecture (MDA),

• modélisation fonctionnelle/extra-fonctionnelle.
design pattern,

• algorithmie,

• capitalisation,

• réutilisation,

• reconfiguration logicielle.
• vérification de modèles,

• preuve formelle,

• approche semi-formelle,

• test,

• sureté de fonctionnement,

• diagnostic,

• fiabilité,

• systèmes à événements discrets,

• réseaux de Petri.

Projets :

Projet ISC : Ingénierie Système Collaborative
Projet OAR : OpenAltaRica
Projet SIM : Simulation et Ingénierie Multidisciplinaire
Projet SIP : Standards et Intéropérabilité PLM

Projet CTI : Cybersécurité du Transport Intelligent
Projet ELA :  Électronique et Logiciel pour l’Automobile
Projet EVA : Écomobilité par Véhicule Autonome
Projet FSF : Fiabilité et Sûreté de Fonctionnement
Projet PST : Performances des Systèmes de Transport
Projet SCA : Secure Cooperative Autonomous systems
Projet SVA : Simulation pour la sécurité du Véhicule Autonome
Projet TAS : Transport terrestre Autonome en Sécurité dans son Environnement

Projet BST : Blockchain for Smart Transactions

Projet EIC : Environnement pour l’interopérabilité et l’Intégration en Cybersécurité

- ABONNEMENT NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'IRT SystemX

et recevez chaque mois les dernières actualités de l'institut :