Laura a rejoint l’IRT SystemX en janvier 2014 pour réaliser une thèse dédiée au management de la complexité organisationnelle des projets en ingénierie systèmes. Elle revient sur son doctorat effectué au sein du projet SIM (Simulation et Ingénierie Multidisciplinaire) et encadré par CentraleSupélec (LGI, Laboratoire Génie Industriel), Airbus et Renault.

 

Quel était le sujet de votre thèse ?

Pendant mes trois années de thèse, mes encadrants et moi-même avons essayé de répondre à une question précise : comment peut-on réussir à faire collaborer des personnes autour d’un projet dans le contexte du partage de modèles de simulation ? Les modèles de simulation comportent beaucoup de connaissances et de savoirs qui rendent les échanges entre collaborateurs complexes.

Dans le cadre de mon doctorat, nous avons utilisé une approche systémique pour développer des systèmes sociotechniques afin de soutenir les équipes projet dans leurs collaborations. Nous avons d’abord modélisé les problèmes collaboratifs d’une organisation, ce qui nous a permis d’identifier ses composantes clés (personnes, processus et moyens) et de structurer les liens entre ces mêmes composantes. Nous avons ensuite proposé des processus à valeur ajoutée et étudié les interactions entre les personnes à partir d’approches mathématiques, par exemple en faisant appel à la théorie des jeux. Enfin, nous avons proposé des éléments sociotechniques, tels que des salles collaboratives ou des supports de capitalisation, que nous avons d’ailleurs mis en place chez Renault, qui était l’un des partenaires industriels du projet SIM.

Ces analyses et éléments nous ont permis d’améliorer les collaborations en les rendant plus fluides et donc de réduire les temps de conception des produits.

 

Que retenez-vous de votre doctorat ?

J’ai rencontré beaucoup de personnes qui m’ont énormément apporté d’un point de vue professionnel et personnel. J’ai vraiment passé trois belles années !

De plus, le rapprochement entre le monde industriel et le monde académique ainsi que l’intégration de plusieurs partenaires au sein d’un même projet m’ont aussi permis d’obtenir des résultats plus complets dans le cadre de mes travaux.

 

Pouvez-vous nous parler de votre meilleur souvenir à SystemX ?

Il est difficile de choisir un seul moment. Je retiens toute une série de moments de partage comme les événements Future@SystemX et Bring&Share. Ces moments permettaient de réunir la plupart des collaborateurs de l’IRT SystemX et de découvrir l’ensemble des projets.

 

Quels sont vos projets pour la suite ?

J’ai été embauchée en janvier dernier au sein de la Direction Scientifique de l’IRT SystemX au sein de laquelle j’occupe le rôle de coordinatrice scientifique. Je travaille sur plusieurs chantiers pour renforcer l’organisation de la recherche à l’institut. Étant donné mon parcours et ma thématique de thèse, ce poste est très intéressant pour moi car il s’agit justement de réfléchir à la façon d’organiser la recherche mais aussi de mettre en place des projets pour impliquer les collaborateurs dans cette démarche.

 

eric-ballo
En savoir plus sur Laura Roa Castro

Sujet de thèse : Management de la complexité organisationnelle des projets en ingénierie systèmes : mise en place d’une approche sociotechnique pour l’amélioration des aspects collaboratifs.
Diplôme : Diplôme d’ingénieur de l’INSA Lyon et de l’Université Nationale de Colombie
Projet R&D : SIM (Simulation et Ingénierie Multidisciplinaire)

- ABONNEMENT NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'IRT SystemX

et recevez chaque mois les dernières actualités de l'institut :