Ce vaste programme de recherche vise à combiner les technologies de l’intelligence artificielle avec les méthodes déjà déployées par les ingénieries industrielles, afin  d’en optimiser les performances opérationnelles mais aussi d’aider à la nécessaire transformation des métiers.

Le programme IA2, inédit de par son ampleur et son format, répond aux attentes des industriels qui conçoivent, développent et valident des systèmes. A travers six projets R&D collaboratifs et un projet amont à vocation académique, confié à une personnalité publique de premier plan – Marc Schoenauer, Inria Saclay, l’IRT SystemX propose de développer des solutions hybridant trois approches de modélisation et de simulation : la modélisation physique des systèmes, l’utilisation de connaissances métier ou de modèles de comportements exprimés par des experts, et les modèles d’apprentissage basés sur les données réelles que proposent aujourd’hui les technologies de l’Intelligence Artificielle.

« Pour la résolution d’un problème industriel, c’est généralement une approche unique qui est aujourd’hui utilisée, issue soit du calcul scientifique, soit de la représentation des connaissances, soit de l’apprentissage statistique. Utilisée isolément, chacune des trois approches, même bien outillée, trouve ses limites. Le programme IA2 ambitionne le développement et la mise en œuvre d’approches hybridant ces différents champs scientifiques. C’est l’un des rôles de l’IRT que de détecter les nouvelles avancées scientifiques et de réunir industriels et académiques autour d’une problématique majeure telle que celle de l’hybridation de l’IA », explique Patrice Aknin, Directeur Scientifique de l’IRT SystemX.

 

Pour en savoir plus :

Inscrivez-vous à la newsletter de l'IRT SystemX

et recevez chaque mois les dernières actualités de l'institut :