Presse

SystemX lance la deuxième saison Mobilité de son initiative START@SystemX

Pour cette deuxième saison Mobilité sur le thème « Comment adapter l’offre de transport à la demande en déplacement ? », SystemX recherche des start-up développant des solutions de capteurs de comptage ou des technologies visant à améliorer la connaissance en temps réel des déplacements ou encore à mesurer et caractériser les incidents.

 

Ouvert ce 22 mars 2018, ce nouvel appel à candidatures permettra à des start-up d’intégrer le projet de R&D Modélisation de Solutions de Mobilité (MSM) dont l’objectif est d’apporter des solutions visant à améliorer la compréhension de la mobilité locale et aider à fluidifier les déplacements des usagers en zone urbaine. Il réunit des acteurs industriels comme Alstom, Assystem, Bouygues Télécom, Cosmo Tech, OpenDataSoft, RATP et Renault et compte parmi ses partenaires académiques, CentraleSupélec, l’École polytechnique, l’IFSTTAR, l’Institut Mines Télécom et le Laboratoire Ville Mobilité Transport (LVMT).

Dans le cadre de son appel START@SystemX Mobilité saison 2, SystemX recherche des start-up capables de :

  • déployer des solutions de capteurs afin, par exemple, d’être capable de remonter en temps réel des informations sur l’affluence en différents points d’intérêts ou encore de mesurer et caractériser des incidents,
  • traiter et analyser les données collectées et fournies par les partenaires du projet (positions et taux d’occupation des moyens de déplacements, télébilletique, traces télécom, etc.) et issues de l’environnement urbain (météo, événements urbains et toutes sortes d’informations open data) pour contribuer à améliorer la connaissance et la performance du système de transport.

Les trois start-up sélectionnées accéderont au territoire d’expérimentation du projet MSM pour y installer leurs solutions, à des jeux de données réelles, aux cas d’usage apportés par les partenaires du projet et seront encadrées par les experts métier du projet. Elles pourront également bénéficier d’une subvention du Programme des Investissements d’Avenir jusqu’à 60 000€ dans le cadre d’un challenge POC&GO (initiative notamment portée par Cap Digital).

Pour aller plus loin :