TAS – Transport terrestre Autonome en Sécurité dans son environnement

Enjeux

Des trains autonomes devraient circuler dès 2025. Les bénéfices seraient multiples : l’augmentation de la capacité des lignes grâce à un trafic fluidifié et harmonisé, la réalisation d’économies d’énergie par une conduite plus optimale, le tout avec un niveau de sécurité garanti.Plusieurs verrous sont à lever pour préparer la mise en circulation des trains autonomes. Les fonctions clés d’observation d’un conducteur de matériel roulant autonome (ex. :savoir distinguer les panneaux de signalisation, repérer un piéton sur un quai, repérer des objets sur les voies, etc.) visent un très haut niveau de sûreté de fonctionnement. Un enjeu majeur est de délivrer une preuve de concept de l’automatisation des fonctions d’observation d’un conducteur et d’en faire une démonstration concrète.

Objectifs

  • Concevoir un système de perception de l’environnement qui s’appuiera sur une combinaison de capteurs complémentaires (radars, lidar, caméras, etc.).
  • Mettre au point un copilote numérique pour la conduite des trains sur infrastructure ouverte.
  • Virtualisation et simulation pour la validation et la certification de sécurité de systèmes.

Briques technologiques

  • Fusion de capteurs.
  • Reconnaissance d’images.
  • Aide à la décision.