Événement

Philippe Pucheral a animé un Seminar@SystemX le 18 octobre


Philippe Pucheral (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) s’est rendu à l’IRT SystemX le 18 octobre pour animer un séminaire sur le thème « Protection de la vie privée : potentiel et paradoxe du Cloud Personnel ».

 

Résumé

A l’heure où nos comportements quotidiens, domaines d’intérêts, déplacements sont captés et finement scrutés à des fins commerciales, le nouveau règlement européen RGPD tente de rétablir un contrôle de l’individu sur l’exploitation de ses données personnelles. Il consacre notamment des principes tels que le Privacy-by-Design et le droit à la portabilité, permettant à chaque individu de récupérer une copie numérique des données détenues sur lui par tout organisme. Cette (r)évolution ouvre la voie à un nouveau paradigme appelé Cloud Personnel, permettant à tout un chacun de récupérer, structurer, analyser, partager l’intégralité de son patrimoine numérique, sous son contrôle et pour un bénéfice personnel ou sociétal. Cependant, la protection effective des données est étroitement liée à des choix d’architecture des plateformes techniques de cloud personnel. Mal pensé, le remède peut s’avérer pire que le mal. Cette présentation illustrera les défis architecturaux liés à la mise en œuvre du Cloud Personnel et détaillera quelques challenges scientifiques associés.

 

Biographie

Philippe Pucheral est professeur en informatique à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ). Il a dirigé l’équipe de recherche SMIS (Secured and Mobile Information Systems), commune à l’Inria, à l’UVSQ et au CNRS, de 2005 à 2016. Ses thématiques de recherche se sont confondues avec celles de l’équipe SMIS autour de la gestion de données embarquée dans des calculateurs ultra-légers, la gestion de données distribuées à large échelle et la protection des données personnelles. Philippe Pucheral est désormais membre de l’équipe Inria-UVSQ/DAVID PETRUS (Personal and Trusted Cloud) où il poursuit ses travaux sur la gestion de données personnelles. Il codirige également l’IILab (Inria Innovation Lab) OwnCare, créé entre Inria, UVSQ et la société Hippocad, dont l’objectif est de développer et promouvoir des serveurs personnels sécurisés dédié au domaine médico-social.

Pour aller plus loin :