Makhlouf Hadji a soutenu son Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) le 3 mars 2017. Il revient aujourd’hui sur l’obtention de cette distinction.

 

Quel était le sujet de votre HDR ?

L’Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) correspond à une synhèse de l’ensemble des travaux de recherche que j’ai menés depuis ma soutenance de thèse de Doctorat en 2009. Autrement dit, j’ai concrétisé sept années de recherche, de publications scientifiques, de co-encadrement de jeunes chercheurs, d’enseignement, ou encore d’intervention lors des conférences internationales.
Le sujet de mon HDR portait sur des modèles mathématiques permettant de résoudre des problèmes d’allocation de ressources dans des domaines comme le cloud et le NFV (Network Functions Virtualization). Plus précisément, je me suis intéressé au partage « dynamique » de ressources pour une exploitation optimisée des réseaux et du cloud.

Que vous apporte cette distinction ?

Cette distinction représente pour moi une confirmation de mes activités de recherche et d’encadrement. C’est une affirmation sur mes capacités à mener des travaux de recherche de qualité et à travailler avec des jeunes chercheurs, doctorants et post-doctorants, ainsi qu’à collaborer avec des chercheurs d’horizons très variés à l’échelle internationale.

Quelles perspectives scientifiques souhaitez-vous développer à l’IRT SystemX ?

Le cloud computing et le secteur des télécommunications représentent des domaines d’étude extrêmement prometteurs. Plus particulièrement, les thématiques de la virtualisation des réseaux NFV et des réseaux programmables SDN (Software-Defined Networking) portent un énorme potentiel scientifique ! Ces paradigmes complémentaires pourraient notamment être appliqués aux domaines du cloud et de l’IoT (Internet of Things – Internet des Objets).
Ce sont ces thématiques de recherche que je souhaiterais développer au sein de l’IRT SystemX aux côtés de nouveaux partenaires académiques et industriels.

 

Biographie
Makhlouf Hadji obtient un DEA de recherche opérationnelle et d’aide à la décision de l’Université Paris-Dauphine en 2005. Il se spécialise ensuite dans le domaine de l’optimisation combinatoire et soutient en 2009 son doctorat, au sein de l’Université Pierre et Marie Curie. Makhlouf décide d’appliquer ses travaux d’optimisation combinatoire au domaine du cloud computing. Il rejoint l’Institut Mines Télécom, Télécom SudParis en tant que Post-Doctorant pendant trois ans, avant de rejoindre l’IRT SystemX en 2013. Il lancera notamment le projet STC (Services de Télécommunications et Cloud) en partenariat avec Orange et Nokia.

 


Une HDR, qu’est-ce que c’est ?
Une HDR, Habilitation à Diriger des Recherche, est la plus haute qualification/distinction Universitaire française. Cette distinction peut être obtenue à la suite d’un doctorat, par la rédaction d’une deuxième thèse récapitulative de l’ensemble des activités de recherche du candidat.


 

- ABONNEMENT NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'IRT SystemX

et recevez chaque mois les dernières actualités de l'institut :