Thibault a rejoint l’IRT SystemX en janvier 2014 pour réaliser une thèse dédiée à la réalisation d’algorithmes de bandits pour la collecte d’informations en temps réel dans les réseaux sociaux. Il revient sur son doctorat effectué au sein du projet IMM (Intégration Multimédia Multilingue) et encadré par le LIP 6 (Université Pierre et Marie Curie).

 

Quel était le sujet de votre thèse ?

Ma thèse concerne la collecte de données ciblée dans les médias sociaux. Le but de mes travaux était d’élaborer des algorithmes de machine learning, c’est-à-dire des algorithmes capables d’extraire automatiquement des connaissances de mes données. En particulier, ces algorithmes avaient pour but de sélectionner les utilisateurs les plus pertinents à suivre sur les réseaux sociaux, et ce de façon automatique sachant qu’il est impossible de suivre tout le monde (contraintes techniques et limite des capacités humaines à suivre en temps réel toute l’activité des médias sociaux). J’ai appliqué ces algorithmes à Twitter pour identifier les personnes les plus influentes du réseau sur des thématiques données comme le Brexit, les élections présidentielles américaines ou les jeux olympiques de Rio.

Que retenez-vous de votre doctorat ?

C’était une expérience très forte et enrichissante. J’ai appris à être autonome et à définir des problématiques de façon précise. Lorsque l’on prépare un doctorat, toute la difficulté est de conserver un cap, de rester focalisé sur son sujet tout en explorant des nouvelles voies de recherche. L’IRT SystemX m’a apporté un cadre structurant et un encadrement académique et industriel qui m’ont permis de développer mes qualités de jeune chercheur.

Pouvez-vous nous parler de votre meilleur souvenir à SystemX ?

Il ne s’agit pas d’un événement particulier mais plutôt d’une période durant laquelle il était particulièrement agréable de travailler au sein du projet IMM. Il s’agit de la période ou trois stagiaires (CRÉE*) étaient présents sur le projet. Je trouve que l’ambiance était extrêmement agréable et que les échanges entre tous ces différents profils (ingénieurs, linguistes, juristes, etc.) donnaient une superbe dynamique au projet IMM.

Quels sont vos projets pour la suite ?

Je viens de commencer à travailler chez Snips en tant que Data Scientist. Snips est une start-up qui réalise des outils d’assistant vocal permettant d’interagir avec des objets connectés via la parole. Je travaille sur les algorithmes de deep learning permettant de détecter les différentes entités au sein d’une phrase. Ce travail est passionnant puisqu’il nécessite d’être au courant des dernières avancées scientifiques dans le domaine et répond à une problématique très concrète.

eric-ballo
En savoir plus sur Thibault Gisselbrecht
Diplôme : Ingénieur Supaéro
Sujet de thèse :
Algorithmes de bandits pour la collecte d’informations en temps réel dans les réseaux sociaux
Projet R&D : IMM – Intégration Multimédia Multilingue

*CRÉE : Coopération – Recherche – Étudiant – Entreprise

 

 

- ABONNEMENT NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'IRT SystemX

et recevez chaque mois les dernières actualités de l'institut :