Smail a rejoint l’IRT SystemX en novembre 2013 pour réaliser une thèse dédiée à l’optimisation multi-objective d’architectures par composition de transformation de modèles. Il revient sur son doctorat effectué au sein du projet FSF (Fiabilité et Sûreté de Fonctionnement) et encadré par Télécom ParisTech.

 

Quel était le sujet de votre thèse ?

Au cours de ma thèse, je me suis intéressé au domaine de l’optimisation multi-objective et aux propriétés non-fonctionnelles, telles que la fiabilité ou le temps de réponse, d’un système ferroviaire. Un système ferroviaire englobe plusieurs composantes matériels (unités de contrôles) ou logiciels (fonctions exécutées au sein des unités de contrôle; par exemple l’ouverture d’une portière d’un train), ainsi qu’un ensemble de propriétés non-fonctionnelles à assurer et à améliorer. J’ai essayé de trouver un modèle optimal, en regroupant les différents composants matériels et logiciels, pour améliorer un ensemble de propriétés non-fonctionnelles.
La difficulté que j’ai rencontrée est que l’amélioration d’une propriété peut dégrader une ou plusieurs autres propriétés non-fonctionnelles. Dans ce contexte, il est difficile de trouver un modèle qui optimise simultanément l’ensemble des propriétés non-fonctionnelles.
Dans le cadre de ma thèse, j’ai donc fourni un Framework qui permet d’optimiser au mieux l’ensemble des propriétés non-fonctionnelles d’un système ferroviaire. Pour cela, j’ai mis en application des algorithmes génétiques et des transformations de modèles. En combinant les deux, j’ai été capable de fournir, à partir de millions de possibilités (ou modèles), seulement cinq ou six solutions (ou modèles d’un système ferroviaire) qui répondent au mieux au compromis entre différentes propriétés non-fonctionnelles conflictuelles.

 

Que retenez-vous de votre doctorat ?

D’un point de vue humain, j’ai rencontré des personnes très intéressantes au sein du projet FSF et des autres projets de l’IRT. J’avais beaucoup de contacts avec des doctorants et ingénieurs de recherche. Chacun était très accessible.
D’un point de vue scientifique, je retiens particulièrement les heads Up organisés presque toutes les semaines et qui permettaient de découvrir différents domaines. L’IRT SystemX m’a aussi apporté beaucoup de contacts avec des industriels partenaires du projet FSF. Ces personnes m’ont accompagné tout au long de mon doctorat.

 

Pouvez-vous nous parler de votre meilleur souvenir à SystemX ?

Nous avons fêté le premier anniversaire du projet FSF en 2015, en présence de toute l’équipe. Cet évènement était très convivial.

 

Quels sont vos projets pour la suite ?

J’ai découvert le monde de la recherche grâce à mon doctorat. Je souhaite ensuite m’orienter vers l’industrie, dans le domaine de la validation et du développement de systèmes ferroviaires.

 

eric-balloEn savoir plus sur Smail Rahmoun
Sujet de thèse : Optimisation multi-objective d’architectures par composition de transformation de modèles
Projet R&D : FSF – Fiabilité et Sûreté de Fonctionnement
Diplôme : Master 2 « Systèmes et applications réparties », Université Pierre et Marie Curie.

- ABONNEMENT NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'IRT SystemX

et recevez chaque mois les dernières actualités de l'institut :