Le projet FSF (Fiabilité et Sûreté de Fonctionnement), premier des dix projets lancés par l’IRT  SystemX au cours de l’année 2013,  vient d’achever sa première année d’activité.
Le projet FSF en quelques mots

Le projet FSF, qui s’appuie sur un cas d’usage ferroviaire,  vise à concevoir la prochaine génération de systèmes embarqués capables d’exécuter les applications de signalisation ferroviaire (gestion de mouvements des trains) et de répondre aux défis industriels actuels majeurs de sûreté de fonctionnement, de cybersécurité et de performance .
Aujourd’hui, le logiciel embarqué constitue le cœur technologique des systèmes numériques de demain et joue un rôle déterminant dans l’innovation industrielle des secteurs de l’automobile, du ferroviaire, du spatial, de l’aéronautique ou de l’énergie, pour lesquels les enjeux de performance, de temps réel et de sûreté de fonctionnement sont cruciaux.

Rappel des objectifs
  • Créer un démonstrateur industriel comprenant une chaine de conception d’applications de signalisation et un calculateur embarqué pour le transport ferroviaire
  • Développer des briques logicielles capables de s’adapter pour l’ensemble de l’environnement industriel (avionique, automobile…)
  • Créer des outils pour dimensionner et opérer ces briques logicielles en conditions réelles
Des premiers résultats encourageants

Au cours de cette première année, les partenaires du projet ont terminé la phase d’investigation technique qui a permis de confirmer la pertinence des verrous technologiques identifiés dès le lancement du projet.

« Au travers du travail réalisé au sein du projet FSF, Krono-Safe trouve l’opportunité de collaborer en avance de phase avec des partenaires de référence sur les plateformes logicielles pour les systèmes embarqués critiques du futur. Krono-Safe est ainsi en mesure de valider ses orientations techniques pour assurer un développement produit en adéquation avec les attentes du marché notamment dans le domaine ferroviaire.» Didier ROUX, Président, Krono-Safe

Le projet a permis de concevoir un premier démonstrateur d’une chaine de conception d’application ferroviaire prenant en compte non-seulement les contraintes de sûreté de fonctionnement mais aussi les contraintes temps-réelles. Ce démonstrateur sera développé et amélioré en continu jusqu’à la fin du projet.

Par ailleurs, sept des dix partenaires du projet, académiques et industriels, y ont déjà intégré leur outil (9 au total : Papyrus, Simfia, Isabelle/HOL, Heptagon, Artimon, Scade suite/Scade Display, Syndex, Diversity, Ktools/KronOs), d’autres sont à venir. Le projet FSF permettra aux partenaires de développer leurs briques technologiques qu’ils amènent au sein du projet afin de les adapter à l’ensemble de l’environnement industriel (avionique, automobile, etc.). L’outillage pour le développement, l’analyse et la validation de systèmes et de logiciels, sont fortement mis en avant dans le projet FSF.

Présentation des travaux de recherche à la communauté

L’équipe du projet a pu présenter à plusieurs reprises au cours de l’année ses travaux de recherche. Elle l’a fait devant l’écosystème de l’institut à l’occasion de l’événement annuel de SystemX : Future@SystemX le 6 mars 2014 et devant le Commissaire Général à l’Investissement Louis Gallois, à l’occasion de sa visite le 27 mars 2014.

Le projet FSF aujourd’hui
  • Plus de 10 publications scientifiques
  • 13 ETP
  • 3 thèses
  • 10 partenaires : 6 industriels (Alstom Transport, Apsys, Esterel Technologies, Krono-safe,  Scaleo chip Trusted labs) et 4 académiques (CEA, Inria, Institut Mines-Télécom, Université Paris-Sud (LRI))

aaa

Témoignage Albert Cohen


aaa

Prochaines étapes

Le projet entre désormais dans sa deuxième phase dite « phase de faisabilité ». D’ici à fin 2014,  des tests de preuves de concept vont être réalisés et la chaîne  de conception du démonstrateur se verra enrichie. La mise au point d’un premier prototype d’une plateforme d’exécution est également prévue pour l’édition 2015 de Future@SystemX (mars 2015).

La dernière phase du projet, la phase de validation, consistera à développer un démonstrateur avec pour objectif de démontrer qu’il peut y avoir une solution pré-industrielle.

- ABONNEMENT NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'IRT SystemX

et recevez chaque mois les dernières actualités de l'institut :