Sarah a rejoint l’IRT SystemX en novembre 2013 pour réaliser une thèse dédiée au développement de critères d’optimisation vibro-acoustiques pour des structures surfaciques. Elle revient sur son doctorat effectué au sein du projet ROM (Réduction de modèles et Optimisation Multi-physiques) et encadré par l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et Renault.

Quel était le sujet de votre thèse ?

En automobile, plusieurs facteurs doivent être considérés dans la phase de conception d’un véhicule, et notamment des formes des pièces. Dans le cadre de ma thèse, je me suis intéressée à la problématique vibro-acoustique. Lorsqu’un moteur tourne, les pièces de la voiture vibrent à une certaine fréquence et on cherche donc à éviter le phénomène de résonnance. En effet, pour illustrer ce phénomène, je vais citer l’exemple des militaires qui n’ont plus le droit de marcher au pas sur des ponts car ceux-ci risquent d’entrer en résonnance et donc de se déformer. Je traitais la même problématique transposée au secteur de l’automobile. La question au cœur de mon sujet de recherche était la suivante : quelle est le meilleur type de forme à donner à une pièce automobile pour lui permettre de remplir au mieux sa fonction ?

Que retenez-vous de votre doctorat ?

Je retiens trois années de travail très intenses, avec très peu d’heures de sommeil… mais surtout de nombreuses rencontres très enrichissantes, rendues possibles grâce à l’IRT ! L’institut m’a permis de découvrir le mode de fonctionnement d’un projet de R&D, avec des contributions académiques et industrielles et une mise en commun de compétences très diversifiées. Mon doctorat a représenté à la fois les trois meilleures mais aussi les trois pires années de ma scolarité ! [Rires]

Pouvez-vous nous parler de votre meilleur souvenir à SystemX ?

La première édition de Future@SystemX en 2014. Cet événement était tout nouveau et nous a permis d’exposer pour la première fois nos travaux de recherche aux partenaires de l’IRT. Je garde également un très bon souvenir de la journée du lendemain de l’événement, où toutes les équipes projets de l’institut se sont retrouvées autour d’un déjeuner de partage « Bring&Share ».

Quels sont vos projets pour la suite ?

Dans l’immédiat, je vais m’offrir un peu de vacances ! Pour la suite, je souhaite continuer à faire de la recherche en mathématiques appliqués dans le monde de l’industrie.

En savoir plus sur Sarah Julisson
Sujet de thèse : Développement de critères d’optimisation vibro-acoustiques pour des structures surfaciques
Projet R&D : ROM (Réduction de modèles et Optimisation Multi-physiques)
Diplôme : Titulaire d’un diplôme de Master 2 en Mathématiques Appliqués de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC)

- ABONNEMENT NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'IRT SystemX

et recevez chaque mois les dernières actualités de l'institut :