TITRE : Optimisation des solutions de détection d’intrusion

KEYWORDS : Cybersécurité, cyberattaque, cybercriminalité, système cyber-physique, système embarqué,  contrôle d’accès, détection d’intrusion

CONTEXTE DE L’IRT SYSTEMX

L’Institut de Recherche Technologique (IRT) SystemX (cf. http://www.irt-systemx.fr) a été labellisé le 1er février 2012 dans le cadre du programme d’investissement d’avenir, mis en place dans le but de soutenir l’innovation en France. Unique IRT en Île-de-France dans le domaine de l’ingénierie numérique, SystemX répond aux défis technologiques d’aujourd’hui au moyen d’une innovation flexible, ouverte et collective.

Le fonctionnement de l’institut repose sur deux aspects fondamentaux :

  • la colocalisation de ses talents : l’institut réunit au sein d’un même lieu tous les partenaires des projets, permettant ainsi de créer un véritable creuset d’interactions entre acteurs de la recherche publique et industrielle,
  • la mutualisation des compétences et des plateformes : en atteignant une masse critique, SystemX pourra constituer une plateforme grâce à la mise en commun de nombreuses compétences et briques technologiques

L’aspect éducatif faisant partie de ses missions, L’IRT SystemX a mis en place les projets de stages « Coopération Recherche Étudiants Entreprise » (CRÉE).

Un projet CRÉE comprend 3 stages pour 3 étudiants, qui devront travailler ensemble en équipe Système pour répondre à une problématique industrielle. Ces stages offrent un environnement de travail unique aux étudiants stagiaires du fait de la proximité avec les équipes de recherche SystemX, d’un encadrement opérationnel effectué par des référents techniques de l’IRT, de contacts étroits avec de multiples partenaires industriels ou laboratoires académiques et un accès à des moyens mutualisés.

La présente offre propose des stages CRÉE dans le domaine de la cybersécurité et est associée au projet de recherche « Cybersécurité du Transport Intelligent » (CTI, cf. http://www.irt-systemx.fr/project/cti/).

CONTEXTE DU PROJET ET DES SUJETS DE STAGES : un défi industriel à relever

Actuellement, le projet CTI (Cybersécurité du Transport Intelligent) mène des travaux axés sur la chaîne de cyberdéfense des transports autonomes ferroviaires, aéronautiques et automobiles. Les dispositifs de contrôle d’accès et les systèmes de détection d’intrusion (IDS) ont pour rôle d’assurer la protection des accès à différentes ressources ainsi que la surveillance des systèmes. En outre, ils doivent apporter des contremesures lorsqu’une attaque est lancée. Pour cela, il est nécessaire d’avoir une bonne compréhension des motivations des attaquants potentiels, une bonne vision des méthodes utilisées et des cibles techniques visées ainsi que des moyens techniques nécessaires pour mener des attaques.

L’objectif du stage est d’apporter une vision plus précise des moyens techniques et humains utilisés par les cybercriminels pour s’attaquer à des véhicules connectés et autonomes. La mise en place de moyen de cyberdéfense (contrôle d’accès, détection d’intrusion et monitoring) nécessite de bien comprendre ce qui pousse les attaquants à compromettre ces systèmes protégés et de quelles manières ils s’y prennent (compromission du bus de communication et des capteurs/actionnaires, rebondissement à travers le système multimédia, etc.).

Vous allez intégrer l’équipe du projet CTI qui est constituée des représentants de différents industriels comme Renault, Peugeot, Alstom, Valeo, Airbus et des chercheurs SystemX.

Conformément aux règles des stages CRÉE l’offre se décline en trois sujets:

La durée des stages est de 6 mois à partir de mars 2018.
Les stages se dérouleront sur le site IRT SYSTEMX à Palaiseau.