Plateforme blockchain de covoiturage : développements, expériences utilisateurs et business modèles

L’Institut de Recherche Technologique (IRT) SystemX a été labellisé le 1er février 2012 dans le cadre du programme d’investissement d’avenir, mis en place dans le but de soutenir l’innovation en France. Unique IRT en Île-de-France dans le domaine de l’ingénierie numérique des systèmes du futur, SystemX répond aux défis technologiques d’aujourd’hui au moyen d’une innovation flexible, ouverte et collective.
Le fonctionnement de l’institut repose sur deux aspects fondamentaux :

  • la synergie de ses talents : l’institut réunit au sein d’un même lieu tous les partenaires des projets, permettant ainsi de créer un véritable creuset d’interactions entre acteurs de la recherche publique et industrielle ;
  • la mutualisation des compétences et des plateformes : en atteignant une masse critique, SystemX pourra constituer une plateforme grâce à la mise en commun de nombreuses compétences et briques technologiques.

Un projet CRÉE (Coopération Recherche Étudiants Entreprise) comprend 3 stages pour 3 étudiants, qui devront travailler ensemble en équipe Système pour répondre à une problématique industrielle. Ces stages offrent un environnement de travail unique aux étudiants stagiaires du fait de la proximité avec les équipes de recherche SystemX, d’un encadrement opérationnel effectué par des référents techniques de l’IRT, de contacts étroits avec de multiples partenaires industriels ou laboratoires académiques et un accès à des moyens mutualisés.
L’équipe d’étudiants sera encadrée par un trinôme d’ingénieurs de recherche SystemX.

Contexte du projet et des sujets de stages

Le projet LCE (Lyon Covoiturage Expérimentation) s’inscrit dans le cadre de la requalification de la section métropolitaine de l’autoroute A6-A7 en boulevard urbain. Ces travaux donneront lieu à la création d’une voie dynamique réservée au covoiturage.

Ce projet de R&D vise notamment à développer une plateforme basée sur la technologie blockchain qui rendra interopérables différents services de covoiturage. Le projet adressera par ailleurs les verrous de la régulation dynamique du trafic et du contrôle-sanction automatisé. Des études amont viendront appuyer la démarche, notamment à travers l’analyse de données mobilité.

Une phase d’expérimentation à grande échelle est prévue à la mi 2020. L’année 2019 sera consacrée aux phases de développement.

Au sein du projet LCE (Lyon Covoiturage Expérimentation), vous travaillerez en collaboration avec ses partenaires industriels et académiques :

  • Métropole de Lyon : autorité organisatrice des transports, exploitant de la voirie
  • iDVROOM : opérateur de covoiturage
  • Ridygo : opérateur de covoiturage
  • Ecov : opérateur de covoiturage
  • Vinci autoroutes : opérateur autoroutier
  • Enfrasys : spécialiste des systèmes de gestion de trafic
  • SPIE : spécialiste des systèmes de gestion de trafic
  • CNRS / LAET : Laboratoire d’Aménagement et d’Economie des Transports
  • ENTPE / LICIT : Laboratoire d’Ingénierie Circulation Transports

Vous intégrerez une équipe de 3 étudiants poursuivant un objectif commun : répondre aux défis liés au déploiement opérationnel d’une plateforme blockchain en support de services préalablement existants, en explorant notamment les opportunités d’étendre le champ des fonctionnalités et en mesurant les impacts économiques. En parallèle les dimensions expérience utilisateur des services combinés et visualisation des données mobilités viendront compléter cette approche.

Cette démarche sera articulée autour de 3 stages :

  1. Plateforme blockchain : exploration de la fonction ‘preuve de covoiturage’ et développement d’un module sur application mobile
  2. Evolution des business modèles des opérateurs de covoiturage dans le cas de la combinaison et l’interopérabilité des offres
  3. Optimisation de l’expérience utilisateur des services inter-opérés et visualisation des données mobilité