OAR

OpenAltaRica

AltaRica est un langage ‘haut niveau’ de modélisation dédié à l’analyse du risque (sûreté, fiabilité, performance). Il s’inscrit dans le domaine du MBSA (Model-Based Safety Assessment) dont but est de réduire l’écart conséquent entre les spécifications des systèmes étudiés et les modèles ‘bas niveau’ associés d’analyse du risque (arbres de défaillance, schémas blocs-diagramme, etc.) ; cet écart ayant une répercussion importante (en temps et risques d’erreurs) à chaque modification des spécifications.

AltaRica a continument évolué depuis sa création à la fin des années 90 au LaBRI, avec une seconde version AltaRica Data-Flow. Il est le cœur de plusieurs ateliers de modélisation et d’analyse du risque (Simfia de Apsys, Safety Designer de Dassault Systèmes, Cecilia OCAS de Dassault Aviation). De nombreuses applications industrielles ont été fructueuses rendant maintenant la technologie AltaRica mature.

La dernière version du langage, AltaRica 3.0, est le cœur du projet OpenAltaRica. Elle améliore la seconde version AltaRica Data-Flow dans son expressivité et sa facilité d’utilisation.

Objectifs

L’objectif principal du projet OpenAltaRica est de développer l’écosystème autour de la dernière version AltaRica 3.0 du langage pour l’analyse du risque de systèmes complexes. Cet objectif se découpe en deux axes :

  • Construire la plateforme logicielle OpenAltaRica, basée sur AltaRica 3.0, dédiée à l’analyse du risque des systèmes complexes.
  • Fédérer la communauté en fournissant l’opportunité de réaliser des expérimentations d’analyse du risque basées sur AltaRica 3.0 ; ainsi que renforcer l’avantage compétitif de l’industrie française dans ce domaine MBSA (Model-Based Safety Assessment).

Défis

Fédérer une communauté d’utilisateurs autour de AltaRica, au niveau national, dans un premier temps, avec l’objectif d’être la référence internationale.

Fournir la plateforme OpenAltaRica, basée sur AltaRica 3.0, avec pour principales caractéristiques :

  • Définir un ensemble cohérent et complet d’outils d’édition, d’animation et de traitement de modèles AltaRica 3.0 ;
  • Concevoir l’implémentation de référence des outils les plus performants disponibles pour l’analyse du risque basée sur AltaRica 3.0.

Assurer le lien entre les activités d’analyse du risque du domaine MBSA) et les autres disciplines d’ingénierie des systèmes complexes, plus précisément du domaine MBSE (Model-Based System Engineering) :

  • Faciliter l’intégration des activités MBSA avec les activités MBSE ;
  • Assurer la gestion et la cohésion des modèles issus de différents domaines de l’ingénierie des systèmes complexes.

Assurer la productivité des processus de modélisation :

  • Intégrer des bibliothèques de modèles de composants et de schémas de modélisation ;
  • Intégrer des outils méthodologiques et de matériels pédagogiques avancés ;
    Fédérer une communauté d’utilisateurs autour de AltaRica, au niveau national, dans un premier temps, avec l’objectif d’être la référence internationale.

Thèse encadrée dans le projet

Vérification probabiliste de propriétés de modèles AltaRica 3.0 (LGI / LURPA)

Marchés visés

Les marchés visés sont l’ensemble des industries des systèmes complexes dont les défaillances peuvent causer des accidents aux conséquences dramatiques : l’aéronautique, le ferroviaire, le naval, le nucléaire, l’armement, la production (chimie, pétrole, etc.).
Le secteur de l’automobile, avec le développement des systèmes d’aide à la conduite, est lui aussi directement visé par le projet OpenAltaRica.

A lire aussi

Lancé
Industrie du futur
Partenaires premium
Apsys Safran Thales
Chef de projet
Michel Batteux
michel.batteux[at]irt-systemx.fr