LCE

Lyon Covoiturage Expérimentation

Projet mené en collaboration avec la Métropole de Lyon.

Défis

Le projet LCE (Lyon Covoiturage Expérimentation), lancé en juin 2018 pour une durée de trois ans, s’appuie sur la requalification de l’autoroute A6-A7 en boulevard urbain et vise à fluidifier cet axe stratégique de 17 kilomètres dont le trafic dépasse les 100 000 véhicules par jour. Ainsi, ce projet contribue directement au déploiement de la politique de mobilité innovante de la Métropole de Lyon dont les enjeux incluent la réduction du trafic, le maintien de l’accessibilité et l’organisation de la mobilité en assurant la complémentarité des modes.

Le défi majeur du projet LCE consiste à adresser le phénomène excessif de l’« autosolisme » (le fait qu’un automobiliste soit seul dans son véhicule), générateur de congestions, en augmentant le taux de remplissage des véhicules aujourd’hui proche de 1,05. Les bénéfices attendus sont nombreux : amélioration de la qualité de l’air, réduction des nuisances sonores, des émissions de COet de la consommation énergétique.

Associer Blockchain et covoiturage pour démultiplier l’offre
Le principal frein au développement du covoiturage quotidien domicile-travail réside dans l’atteinte d’une masse critique grâce à un volume d’offre suffisant. Les développements de LCE permettront de consolider les offres de différents opérateurs présents sur le territoire et de proposer des trajets à haute fréquence afin de rassurer les usagers sur l’efficacité et la crédibilité du service.
L’enjeu est de proposer une solution de mobilité performante apte à inciter aux changements de comportements.

Cas d’usage – marchés visés

  • Une plateforme s’appuyant sur la technologie blockchain permettant de rendre interopérables plusieurs plateformes de covoiturage sur les volets techniques, contractuels et financiers. In fine, les usagers continueront à utiliser leur service habituel au sein duquel ils se verront présenter les offres d’autres opérateurs.
  • La régulation dynamique du trafic correspondant à l’activation/désactivation des sections de voiries dédiées au covoiturage en fonction des conditions de circulation et des impacts. L’objectif sera de gérer les flux de manière à obtenir un niveau de service favorisant l’attractivité des voies spéciales, tout en maintenant les conditions de sécurité et de trafic. Il s’agira de la première voie dynamique dédiée au covoiturage en France.
  • Une solution de contrôle-sanction automatisée permettant d’identifier, d’avertir et de sensibiliser les contrevenants au respect des consignes routières sur ces voies dédiées. Les enjeux techniques sont multiples : comptage du nombre d’occupants par véhicule, multiplicité des configurations, exigences de performance.

Thèses encadrées dans le cadre du projet

  • Gestion dynamique de la demande de trafic pour garantir la performance d’une voie réservée (ENTPE – LICIT).

Téléchargement

 

 

Lancé
Territoires Intelligents
Partenaires industriels
Enfrasys ecov iDVROOM Ridygo SPIE Vinci Autoroutes
Partenaires académiques
CNRS (LAET) ENTPE (LICIT)
Chef de projet
Yann Briand
yann.briand[at]irt-systemx.fr