DSL

Durabilité des Structures Lattices

Étudier l’impact des variabilités liées au procédé de fabrication sur l’état de la matière, la résistance mécanique et la durée de vie des structures fabriquées.

Particulièrement plébiscitées dans les industries aéronautiques et spatiales, les structures « lattices » produites en fabrication additive permettent d’alléger les structures et d’intégrer de nouvelles fonctions (stockage de carburant, échangeursthermiques,absorption d’énergie, etc.). Cependant, ce processus d’élaboration induit des microstructures singulières et introduit des dispersions dans la géométrie des structures lattices élémentaires (variabilité dimensionnelle des mailles, états de surface, section des poutres, etc.) qui sont susceptibles d’altérer la durabilité des pièces en service.

Lancé en juin 2018 pour une durée de deux ans, le projet DSL s’inscrit au sein du projet inter-IRT LATTICES regroupant également le projet LASER de l’IRT Saint-Exupéry. Son ambition : lever les verrous technologiques actuels liés à la conception et à la réalisation de structures lattices par fabrication additive métallique. Le projet s’attache en particulier à développer des outils de simulation du comportement mécanique de ces structures à l’aide d’une approche multi-échelles tenant compte des propriétés singulières du matériau et des variabilités géométriques intrinsèques au procédé de fabrication.

Objectifs

  • Lever les verrous liés à la fabrication de structures lattices.
  • Doter les bureaux d’étude d’outils d’aide à la conception et au dimensionnement de structures lattices robustes.

Compétences

Calcul scientifique

Marchés visés

  • Industrie aéronautique
  • Industrie spatiale
Lancé
Partenaires industriels
Ariane Group Safran Additive Manufacturing Thales Alenia Space
Partenaires académiques
CEA LIST LURPA – ENS Paris-Saclay
Chef de projet
Christophe Tournier
christophe.tournier@irt-systemx.fr