Presse

SystemX lance le projet « Transport terrestre Autonome en Sécurité dans son Environnement »

L’IRT SystemX, en partenariat avec SNCF et Alstom, lance un projet de 24 mois dans le domaine du transport guidé terrestre dans le but d’automatiser les fonctions d’observation d’un conducteur de matériel roulant. L’IRT fournira l’accompagnement scientifique nécessaire à la réalisation de ce projet de très haute complexité. La solution envisagée combinera différents types de capteurs, offrira une des fonctionnalités avancées en Intelligence Artificielle (IA) et sera testée virtuellement en laboratoire grâce à sa complète modélisation.

 

Ce vendredi 7 avril 2017 marque le lancement du projet « Transport terrestre Autonome en Sécurité dans son Environnement (TAS) » par SystemX en partenariat avec SNCF et Alstom et dont l’enjeu est de délivrer une preuve de concept de l’automatisation des fonctions d’observation d’un conducteur et d’en faire une démonstration concrète.

Ces fonctions sont clés dans le cadre de la sûreté de fonctionnement du système de transport : savoir distinguer les panneaux de signalisation, repérer un piéton sur un quai, surveiller des anomalies sur un train en croisement ou encore repérer des objets sur les voies visant un très haut niveau de sûreté de fonctionnement. Le projet s’appuiera sur l’expertise scientifique de l’Université Technologique de Compiègne (UTC).

Le projet TAS a pour objectif de concevoir un système de perception de l’environnement qui s’appuiera sur une combinaison de capteurs complémentaires (radars, lidar caméras…). Ce système et son environnement seront dans un premier temps modélisés en laboratoire pour tester les critères de choix technologiques des capteurs et assurer une première validation virtuelle à travers une approche itérative. Puis viendront des essais sur site en grandeur réelle, envisagées sur une locomotive de SNCF, entre Villeneuve Saint-Georges et Montereau.

« Le modèle de recherche multi-partenariale intégré qui fait l’essence des IRT est tout à fait adapté à ce type de projet nécessitant un accompagnement scientifique dans une perspective d’industrialisation. Chez SystemX, nos équipes disposent d’un savoir-faire reconnu en matière d’intelligence artificielle et de méthodologies pour le traitement d’images appliquées au transport, mais aussi d’une expertise en virtualisation et simulation pour la validation et la certification de sécurité de systèmes de ce type. Notre agilité et rapidité d’exécution vont permettre de réaliser cet automate en moins de 18 mois, puis de réaliser sa démonstration fonctionnelle sur site sous 24 mois maximum », explique Eric Perrin-Pelletier, Directeur Général de SystemX.