MSM

Modélisation de Solutions de Mobilité

Défis

La mobilité est un réel enjeu des villes d’aujourd’hui et le sera d’autant plus demain. En effet, les projections estiment que d’ici 2050 la population urbaine augmentera de 70 % pour passer de 3,6 à 6,3 milliards d’individus. Dans ce contexte, les états, les collectivités territoriales et les entreprises, vont devoir investir significativement pour créer ou moderniser les infrastructures physiques, développer de nouveaux services ou encore concevoir et déployer des réseaux de communication permettant une gestion intelligente de ces futures villes.
Afin d’accompagner les territoires dans ces évolutions, le projet MSM s’appuie sur des modèles dynamiques et prédictifs pour la simulation de la mobilité  des personnes à l’échelle d’un quartier. Ces modèles exploiteront des sources de données hétérogènes provenant des transports (positions et taux d’occupation des moyens de déplacements, télébilletique, traces mobiles, etc.) mais aussi de l’environnement (météo, événements urbains et toutes sortes d’informations provenant d’objets connectés de la ville tels que les feux tricolores, les capteurs d’air et bien d’autres.). Une meilleure modélisation des comportements mais aussi une prédiction plus juste des besoins en déplacements permettra de mieux appréhender la mobilité des usagers à l’échelle locale.

Objectifs

Le projet MSM, lancé en juin 2016 pour une durée de quatre ans, a pour ambition d’apporter des solutions permettant d’améliorer et de fluidifier les déplacements des usagers en zone urbaine. Pour cela, le projet s’appuiera sur une plateforme numérique capable de simuler la mobilité  des personnes à l’échelle d’un quartier.
Afin de valider la pertinence des développements en conditions réelles, le projet MSM réalisera des expérimentations terrain auprès des usagers et des opérateurs de transport. Celles-ci s’articuleront autour des deux thématiques :

  • La supervision multimodale : tester des stratégies de supervision multimodale qui viseront à mieux informer le voyageur et à donner une meilleure compréhension des phénomènes environnants pour les opérateurs de mobilité.
  • L’émergence de nouveaux services de mobilité (comme les taxis autonomes partagés pour la gestion du dernier km).

START@SystemX : cap sur la mobilité avec MSM

En juin 2016, l’IRT SystemX a lancé l’initiative START@SystemX pour permettre aux start-up de tirer parti de la dynamique d’innovation de l’institut en rejoignant les grands comptes et fournisseurs de technologies partenaires pour construire les nouveaux services de demain.
La première saison de START@SystemX, pilotée par le projet MSM et dédiée aux solutions de mobilité, a été lancée en septembre 2016. Les travaux réalisés dans ce cadre ont permis aux start-up Citodi et Nextérité de proposer des solutions innovantes face aux enjeux de fluidification des flux de déplacements dans les villes et plus finement dans des quartiers.

Thèses et Post-Doc encadrés dans le cadre du projet

Thèses :

  • Estimation de la trajectoire d’un utilisateur sur un réseau de transport multimodal par l’analyse des logs des réseaux de téléphonie mobile (lancée – Institut Mines Telecom/Bouygues Telecom)
  • Articulation d’échelles en simulation de déplacements multimodaux (LVMT/IFSTTAR Grettia)
  • Innovative first and last mile transportation service-system design and modeling (LGI CentraleSupélec/Renault)

Post-Doc :

Document à télécharger

Aller plus loin

Lancé
Territoires Intelligents
Partenaires industriels
Alstom Bouygues Télécom OpenDataSoft The CosMo Company RATP Renault
Partenaires académiques
CentraleSupélec École polytechnique IFSTTAR Institut Mines Télécom Laboratoire Ville Mobilité Transport (LVMT)
Chef de projet
Frédéric Da Silva
frederic.dasilva[at]irt-systemx.fr