Événement

Jean-Louis Giavitto (CNRS) animera un Seminar@SystemX le 29 avril prochain !

Jean-Louis Giavitto, chercheur au CNRS, va animer un Seminar@SystemX le 29 avril prochain de 13h à 14h30 (Bâtiment 863, Salle Bienvenüe (2ème étage)) sur le thème « Systèmes cyber-temporels : accorder le temps de l’homme et de la machine dans les systèmes multimedia interactifs ».

 

Le site Nano-INNOV est placé sous vigilance Vigipirates. Une pièce d’identité est obligatoire afin d’obtenir un badge visiteur et d’accéder au bâtiment dans lequel se déroule le séminaire.

Résumé

Les systèmes cyber-physiques sont des systèmes où des algorithmes commandent des entités physiques. Ils sont donc amenés à mesurer et contrôler des quantités physiques (courant, vitesse, etc.). Par analogie, les systèmes cyber-temporel sont des systèmes informatiques amenés à mesurer et à produire des relations temporelles complexes. Les systèmes interactifs multimédia sont des exemples de tels systèmes. Dans ce contexte, l’interaction musicale en temps réel avec des musiciens humains pose des problèmes difficiles : il faut gérer des événements et des durées dans plusieurs repères temporels qu’on ne sait faire coïncider qu’approximativement, comme par exemple le repère propre à l’instrumentiste, celui de la partition écrite par le compositeur et celui du temps physique de la performance. Et les relations temporelles impliquent plusieurs échelles : il faut articuler les flux audio bas niveaux correspondant à des modèles de temps périodiques, avec des événements de contrôle asynchrone de haut-niveau (temps événementiel). Ces problématiques sont au cœur du projet Antescofo. Antescofo couple un module d’écoute qui suit le jeu d’un instrumentiste et le localise dans une partition avec un module réactif qui permet de programmer et gérer de manière très fine la temporalité des actions électroniques en accord avec ce qui se passe sur scène. L’exposé présentera les modèle du temps à l’œuvre dans Antescofo et leur synchronisation, l’approche utilisée pour extraire le tempo des événements musicaux et son usage dans la gestion des durées, ainsi que l’architecture de la machine réactive. Validé à travers de nombreuses œuvres de musique mixte (J. Harvey, M. Stroppa, P. Manoury, P. Boulez… avec des orchestres comme Los Angeles Philarmonics, Berlin Philharmonics, BBC Orchestra, l’Ensemble Inter Contemporain, etc.), le système Antescofo, qui s’inspire des travaux sur les langages temps réel comme Esterel, ouvre de nouvelles problématiques de recherche en considérant explicitement l’humain et sa temporalité dans la boucle système/environnement. Il ouvre aussi de nouvelles dimensions créatives dans le domaine de l’interaction musicale et de la musique mixte.

Biographie

Jean-Louis Giavitto est chercheur au CNRS (http://repmus.ircam.fr/giavitto). Ses travaux portent sur les langages dédiés, les langages non-conventionnels et les représentations temporelles et spatiales dans les langages de programmation. Il a soutenu une thèse sur les modèles de programmation pour le parallélisme de données au début des années 1990. Dans les années 2000, il a co-fondé le laboratoire IBISC à Evry et lancé un des premier projet français en biologie synthétique. Depuis 2011, il travaille à l’IRCAM où il développe la machine réactive du système Antescofo.

Aller plus loin